news

5 choses à savoir sur Carlos Soler

La suite après cette annonce Ce n’est pas le profil classique du milieu espagnol

Quiconque n’a jamais vu Carlos Soler s’imagine sans doute qu’il a ce profil typique du milieu de terrain espagnol, assez doué avec le ballon, mais tergiversant et ayant parfois tendance à jouer plutôt lentement et de côté. Mais dans ce cas, c’est tout le contraire. Le jeu de Soler est un peu moins raffiné et moins propre que beaucoup de ses compatriotes, mais c’est un joueur qui se projette beaucoup vers l’avant. Dès qu’il a le ballon il se tourne vers les cages adverses et essaie toujours de faire la différence, ballon au pied ou par une passe pour un joueur plus avancé. Cela peut parfois le pousser à commettre quelques erreurs, mais cela fait de lui un atout majeur pour ses équipes.

Un environnement qui marque

Soler est donc un joueur à tendance très offensive. Avec les équipes de jeunes de Valence, il a même évolué comme attaquant, enchaînant les portes, avant de revenir sur le terrain. Ce n’est donc pas un hasard s’il aime autant se projeter vers l’avant. Sa spécialité ? Arrivé jeté dans la surface depuis la deuxième ligne pour récupérer un ballon mal repoussé par la défense, ou un défenseur central, et l’envoyer au fond des filets d’une frappe. C’est aussi un très bon tireur de coups de pied arrêtés et de penaltys, même si on imagine qu’à Paris il n’aura pas l’occasion de l’exploiter énormément. « C’est un milieu de terrain avec un bon toucher de balle, attaquant et frappant très bien même au CPA et aux tirs au but », résumait récemment Luis Enrique, l’entraîneur ibérique. Il faut dire qu’il est sorti de deux saisons avec 11 buts en Liga, dont 5 passes décisives lors de l’exercice 2021/2022 et 8 passes décisives lors de la saison précédente.

C’est assez polyvalent

Habituellement utilisé comme milieu de terrain central, Soler peut aussi être…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page