news

à la tête de Régional 2, « on joue sur les petits détails » entre Cozes et Saintes

En témoin attentif, Martial Mikelbrencis analyse la situation. « Je trouve que Cozes a une équipe plus explosive, avec un excellent secteur offensif. A Saintes, je pense que le jeu est plus détendu, avec des joueurs plus expérimentés, dont certains ont joué au niveau national. La détermination, la volonté et l’engagement feront la différence. Ceux qui calculent pourraient laisser des plumes. Ce qui est intéressant, c’est que les deux équipes ont des spécificités et des atouts différents. « 

« Cozes nous a lancé une volée »

De nombreux joueurs sont connus pour être récemment passés de coéquipiers à adversaires. L’AS Cozes et l’ES Saintes sont voisines depuis quelques années, mais rarement concurrentes et se surveillent donc de loin. « Dans ce genre de matchs, l’effet derby et le parcours de chacun peuvent être importants », estime l’entraîneur rochefortais, qui peine à établir une hiérarchie et risque un pronostic. « Je pense que Cozes est un peu supérieur, surtout en attaque, où trois ou quatre joueurs peuvent faire la différence », avant de se raviser un peu. « Dans le match on a eu plus de difficultés contre Cozes, mais on a gagné (3-2), alors qu’on n’a pas battu Saintes (2 fois 0-0). L’idéal, en fait, pour nous, ce serait un match nul », ajoute l’espiègle Mikelbrencis, dont l’équipe accueillera Cozes le 9 avril.

« Dans ce type de match, l’effet derby et le parcours de chacun peuvent être importants »

Depuis le début de l’année, un seul club a rencontré les deux protagonistes du week-end : l’AS Merpins. L’avis de Romain Rigallaud, l’entraîneur charentais, est donc instructif. « La semaine dernière, nous avons pris une reprise de volée à domicile face à Cozes (0-3), alors que nous étions invaincus à domicile. Il nous a pris à la gorge, on a encaissé un but, puis on…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page