news

à Londres, Charles III « sera différent, il ne peut pas suivre les traces de sa mère »

Coups de canon, discours aux Britanniques et proclamateurs : ce qui est attendu vendredi et samedi

Une période de dix jours de deuil national commence aujourd’hui – premier jour – au Royaume-Uni jusqu’aux funérailles. Le déroulement des prochains jours, préparé depuis les années 1960 et supervisé par la souveraine elle-même, doit encore être confirmé par le palais. Mais les grandes lignes sont déjà connues. Voici ce qui est attendu le lendemain et le lendemain de la mort d’Elizabeth II.

Vendredi : retour du roi Charles III à Londres et premier discours aux Britanniques

À midi, 96 coups de feu seront tirés de divers endroits à travers le pays et les cloches de Saint-Paul, de l’abbaye de Westminster et du château de Windsor sonneront.

De retour à Londres avec Camilla, désormais reine consort, le roi s’adressera vendredi pour la première fois aux Britanniques à la télévision, dans un message enregistré et diffusé dans la soirée. Pour le moment, aucune image n’a été diffusée depuis l’annonce de la mort d’Elizabeth II.

Peu avant, il rencontrera la Première ministre Liz Truss, dont l’intronisation mardi par Elizabeth II était le dernier acte constitutionnel d’une vie vouée à son rôle jusqu’au bout.

Samedi : la proclamation du roi Charles III

Charles III doit donc être officiellement proclamé roi samedi par le conseil d’accession, qui s’est réuni au palais Saint-James de Londres, près de Buckingham Palace. Le Conseil d’adhésion est composé de quelques membres de la famille royale, du premier ministre et de plusieurs ministres d’État, de deux archevêques de l’Église d’, du maire de la ville et d’environ sept cents membres du « conseil privé » du monarque.

Le code vestimentaire sera le noir et les décorations – militaires ou non…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page