news

Afcon 2021 : la grève de Max Gradel permet à la Côte d’Ivoire de vaincre la Guinée équatoriale

Max Gradel joue son club de football en Turquie pour Sivasspor

Le capitaine ivoirien Max Gradel a marqué un vainqueur spectaculaire alors que les Éléphants ont battu de justesse la Guinée équatoriale 1-0 lors de leur match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations.

L’ancien attaquant de Bournemouth et de Leeds, Gradel, a battu les doubles champions à 20 mètres avec l’extérieur de son pied droit à seulement cinq minutes.

La Guinée équatoriale avait des chances d’égaliser mais Iban Salvador a tranché son meilleur un horriblement large de sept mètres.

Badra Ali Sangare a ensuite sauvé d’Emilio Nsue alors que la Côte d’Ivoire tenait bon.

L’équipe de Patrice Beaumelle prend la tête du groupe E après le match nul de l’Algérie, championne en titre, contre la Sierra Leone mardi.

La Guinée équatoriale n’était pas satisfaite du premier match de Gradel à Douala, appelant à une faute sur Jose Machin lors de la préparation, mais l’arbitre Redouane Jiyed a confirmé que le but serait maintenu après avoir consulté son moniteur de terrain.

Ibrahim Sangare a envoyé une tête non marquée alors que la Côte d’Ivoire menaçait de doubler son avance. Mais les Équato-guinéens, qui se sont qualifiés de droit pour le tournoi pour la première fois de leur histoire – avec leurs deux apparitions précédentes grâce à leur nationalité d’origine – ont pris de l’ampleur.

Un tir de Basilio Ndong a été déjoué par le gardien des Éléphants Badra – remplaçant le stoppeur de premier choix Sylvain Gbohouo après avoir été banni à la veille du tournoi pour une violation présumée du dopage – tandis que la volée doucement frappée de Machin à partir de 25 mètres a volé juste à côté.

Cependant, ils ont dû regretter le coûteux raté de Salvador en seconde période et Nicolas Pepe aurait pu régler le problème, seulement pour le gardien de la Guinée équatoriale Manuel Sapunga Mbara pour contrecarrer l’attaquant d’Arsenal avec un bel arrêt du bout des doigts.

Le remplaçant Wilfried Zaha a également tourné à l’excès tard pour la Côte d’Ivoire, mais c’était loin d’être une performance de déclaration d’une équipe qui a remporté le trophée pour la dernière fois en 2015, contre des adversaires classés 58 places en dessous d’eux.

Un autre concours serré au Cameroun

Avec le premier tour des matches terminé dans les six groupes, 10 des 12 matchs ont jusqu’à présent…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page