news

Affaire Hamraoui : « Les joueurs parisiens sont impressionnés » selon Corinne Diacre

Corinne Diacre, quelle est votre réaction face à l’attentat subi par Kheira Hamraoui ? »

Corinne Diacon. : « J’ai lu comme vous, par la presse, ce que Kheira avait subi. C’est un traumatisme non seulement physique mais psychologique. Il y a une enquête en cours. On va laisser faire la justice. J’espère que le fond de l’histoire va sortir vite pour que les deux joueuses concernées, mais aussi tout le club du Paris Saint-Germain, qui est très affecté, peut aller de avant très rapidement … On en a déjà beaucoup trop parlé. Je n’ai pas de commentaires à faire car je ne connais pas le fond de l’histoire si ce n’est ce que je peux lire dans la presse et tout n’est pas toujours très right ».

D1 Arkema

« Dégâts physiques et psychologiques importants » : Hamraoui demande que sa vie privée soit respectée

16/11/2021 à 13:33

Pour certains, la France arrive à point nommé pour changer la routine de ce qu’ils vivent

Dans ce contexte, comptez-vous recevoir des joueurs parisiens intéressés ?

CD : « Impressionné, je le suis. Je sais aussi qu’ils sont très heureux de faire une pause club et de venir en France, pour échanger avec certains. Pour certains, l’équipe de France arrive à point nommé pour changer la routine de ce qu’ils ressentent. « .

Comment voyez-vous les deux matchs contre le Kazakhstan et surtout le Pays de Galles, votre adversaire le plus sérieux du groupe ?

CD : « Le Pays de Galles est désormais deuxième du classement. Si nous voulons conserver la première place du groupe, nous devrons les battre, même si nous avons le Kazakhstan pour jouer en premier. Le Pays de Galles est à deux points derrière nous (donc) si je veux pour garder la tête, il sera impératif de le battre, ce sera une comparaison intéressante, même si je regrette un peu qu’on joue ce match en novembre car on aura des organisations qui commencent à fatiguer un peu….

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page