news

Aide-mémoire OL – PSG : Lyon est trop faible, Paris pas vraiment trop fort

Le match : Contre le PSG, Bosz a perdu le pari

Le plan de était assez clair. Le Néerlandais voulait imposer à Paris ce que plus personne n’avait aligné depuis le début de saison : le pressing tout terrain. Paradoxalement, ces intentions ont permis à l’OL de tirer le meilleur parti de ses chances grâce à des récupérations élevées, mais elles ont surtout permis à Paris de punir. Dans le premier quart d’heure, le PSG a brisé la pression lyonnaise grâce à un niveau technique extraordinaire et a ouvert le score en tout début de match grâce à Messi. Le seul but du match. Le reste de la partie a été, grosso modo, un jeu du chat et de la souris entre les phases de pressing et de rangement, avant que les Gones ne s’épuisent en seconde période.

Ligue 1

Les formations : duo Lacazette – Dembélé, Fabian Ruiz préféré à Vitinha

IL Y A 14 HEURES

Les joueurs : Lacazette a travaillé mais Messi a tué

Le duo Lacazette / Dembélé a été aligné pour la première fois cette saison. Mais ce n’était pas tout à fait un couple, plutôt un Dembélé en tête et un Lacazette… un peu partout. Le joueur formé à l’OL a été omniprésent : récupération du ballon, relance, approche de la surface et même touche de la tête en première période.

Messi mise sur , avec la passe décisive à l’ouverture.

Crédit : Getty Images

était moins actif mais beaucoup plus meurtrier. Et il a bien fait puisque Kylian Mbappé a fait plusieurs mauvais choix en s’approchant de la cage adverse. Le but en une touche de l’Argentin au début du match aurait pu être le premier d’une petite série si Lukeba n’avait pas sauvé son équipe sur la ligne et que Lopes avait dégagé le coin supérieur. Mention spéciale pour le gardien des Gones, auteur d’une excellente prestation, qui a permis aux siens d’y croire jusqu’au bout.

Facteur X : une histoire de couloirs

En première mi-temps, l’organisation tactique de …

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page