news

Ambès face à son destin

Mais Ambès ne compte pas s’arrêter à ces considérations sur l’habillement : « Nous restons compétitifs, assure le président. Nous sommes sur le point de vivre un événement pour le club, capable de le faire grandir. Il faudra continuer l’aventure. Le club départemental de D3 sera opposé à Oléron, une équipe de D1, deux divisions au-dessus. De quoi effrayer les valeureux Ambesiens, tombés pour Saujon, une autre équipe de ce niveau au tour précédent.

Rien à perdre

Même leur entraîneur Stéphane Nau sent que son groupe est prêt pour le jour J : « Evidemment on sent un peu la pression à l’entraînement. Mais mes joueurs sont déterminés. Ce sont des manieurs de ballon qui espèrent le prouver dimanche. Car nul doute que le FC Ambès ferme la rencontre et attend d’éventuels tirs au but : « Ce n’est pas notre philosophie, souffle l’entraîneur. On va jouer ce jeu à fond pour ne pas nourrir les regrets. Nous n’avons vraiment rien à perdre. Et l’avantage du court peut être important car on s’attend à ce qu’un large public nous pousse. « 

Un esprit tranchant que la plupart des joueurs d’un groupe découvriront, résultat d’un mélange de jeunes clubs en herbe et d’éléments plus expérimentés qui ont évolué pour certains dans les Nationaux moins de 18 ans ou au niveau R2 chez les seniors. « Nous sommes fiers d’être les derniers représentants de notre division à ce stade de la course », déclare Stéphane Nau. Récompensez le travail des enfants, ils se sentent motivés. A nous de profiter de ce moment et de profiter pleinement de notre chance. « 

Le jeu

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page