news

Aminata Diallo a de nouveau été placée en garde à vue

Nouveau tournant dans l’affaire de l’agression de Kheira Hamraoui. Son ancienne coéquipière du PSG Aminata Diallo, autrefois suspecte au début de l’enquête, a été interpellée tôt vendredi matin à son domicile et remise en garde à vue. La joueuse, sans club depuis l’expiration de son contrat au PSG, avait été placée en garde à vue dans cette affaire dès novembre 2021, avant de sortir gratuitement, sans inculpation contre elle.

Selon le parquet de Versailles, contacté par l’AFP, il reste « environ huit heures » pour mener à bien cette garde à vue qui a débuté en novembre, légalement limitée à 48 heures au total. Il le fait dans les locaux de la police judiciaire de Versailles. Contacté par l’AFP, l’avocat d’Aminata Diallo, Mourad Battikh, s’est refusé à tout commentaire dans l’immédiat.

Diallo a toujours nié être impliqué

Cette nouvelle interpellation fait suite à l’interpellation de quatre hommes mercredi et jeudi en région parisienne. Trois d’entre eux, entendus par la police depuis mercredi matin, devaient être déférés et présentés vendredi matin à un juge d’instruction pour mise en examen, a indiqué le parquet de Versailles. Selon plusieurs sources, ils auraient reconnu leur présence sur le site de l’attaque.

Toutes ces arrestations interviennent dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « association de malfaiteurs » et « violences aggravées ». Après l’assaut à la barre de fer de Kheira Hamraoui, 32 et 39 apparitions pour la France, l’hypothèse d’une rivalité entre les deux joueurs du PSG, qui évoluent au même poste au milieu de terrain, a d’abord été envisagée.

Aminata Diallo et un de ses amis, incarcérés à Lyon, avaient été placés en garde à vue, mais au final aucune charge n’avait été retenue contre eux. Aminata Diallo s’est toujours fortement opposée à être…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page