news

Après la fermeture d’OL-OM, le football français s’intéresse toujours au modèle anglais qui a vaincu le hooliganisme

Pendant la campagne présidentielle, un candidat peut vanter les mérites de l’industrie allemande puis citer en exemple la social-démocratie scandinave. Interrogé sur la fin du match Lyon-Marseille dimanche, Xavier Bertrand a salué, lundi 22 novembre, au lendemain de la fin du match Lyon-Marseille, le modèle anglais avec sa pacification des stades de football depuis la fin des années 1980.

« Il doit y avoir des sanctions… On ne peut pas avoir la dérive en France de ce sport redoutable, aussi populaire qu’on l’a connu autrefois en Angleterre », a déclaré, sur France Inter, le président des Hauts-de-Regione France en lice. pour l’investiture des Républicains.

Lire aussi Interruption du match OL-OM : Gérald Darmanin veut travailler sur les interdictions dans les stades

Un autre président, celui de la Ligue de football professionnel (LFP), cite également en exemple le voisin d’outre-Manche. Dans une interview accordée lundi à L’Equipe, Vincent Labrune salue les dirigeants du RC Lens qui ont recensé une quarantaine de leurs supporters et décrété une interdiction commerciale du stade après les incidents lors du derby contre Lille en septembre. « C’est par ce type de comportement que nous pourrons éradiquer ce fléau. Ce n’est pas facile, mais nous n’avons plus le choix. L’Angleterre a réussi à s’en sortir il y a plusieurs décennies », a déclaré le patron de la LFP.

Ayant vaincu le fléau du hooliganisme, le modèle anglais se pare de toutes les vertus. Mais la comparaison passe un peu vite sur le contexte historique incomparable avec la série d’incidents survenus cette saison dans les stades de Ligue 1. « La réponse des pouvoirs publics et des clubs intervient dans un contexte particulier, celui des plus grandes catastrophes avec des dizaines de décès en trois étapes », se souvient Ronan…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page