news

Après les récriminations de Kylian Mbappé, la Fédération française de football « s’engage à revoir » l’accord sur le droit à l’image

L’attaquant des Bleus Kylian Mbappé et le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, saluent la foule venue célébrer la victoire de l’équipe de France lors de la Coupe du monde en Russie le 16 juillet 2018 sur les Champs-Elysées à Paris.

Ces derniers jours, une polémique se succède dans le football français. Alors que les Bleus se réunissaient lundi à Clairefontaine (Yvelines) pour préparer les deux rencontres de la Ligue des nations contre l’Autriche et le , la Fédération française de football (FFF) s’est dite « engagée ».[ait] de revoir « au plus vite » l’accord régissant le droit à l’image des joueurs de l’équipe nationale.

Cette décision fait suite aux récriminations de Kylian Mbappé, qui avait auparavant déclaré avoir « décidé de ne pas participer à la séance photo prévue », mardi, pour ses coéquipiers de l’équipe de France, en amont de la Coupe du monde à partir du 20 novembre. au 18 décembre. Le joueur du Paris-Saint-Germain s’est justement opposé au refus de la FFF d’engager cette révision, comme il l’a communiqué à l’Agence France-presse (AFP).

Lire aussi : Article réservé à nos adhérents Kylian Mbappé remet en cause la convention sur le droit à l’image des Bleus

L’affaire n’est pas nouvelle. En mars, Mbappé avait déjà refusé de se plier à une opération marketing lors d’un précédent rassemblement avec l’équipe de France. Au cours de différentes rencontres, les consultants du joueur, notamment son avocate, Delphine Verheyden, avaient pu, avec la haute direction de la FFF, « prendre position sur la nécessité de modifier la convention régissant les conditions d’utilisation de son image. « , poursuit l’affirmation.

Avec cet appareil, le…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page