news

Après l’Euro des Bleues : Corinne Diacre, beaucoup moins de questions, toujours l’ombre d’un doute

De notre envoyé spécial à Milton Keynes,

Il n’y avait pas d’affirmations ou de réponses insaisissables. Corinne Diacre n’avait aucune envie de s’attarder en conférence de presse au MK Stadium mercredi. Une constante chez elle, mais les circonstances se prêtaient un peu plus cette fois à des réponses courtes mais claires. En seulement quatre minutes, il a répondu à la question : les bleus manquaient d’efficacité, cette équipe allemande est une machine bien affûtée, il ne faut pas chercher d’excuses sur le plan physique. Pourtant, c’est à la toute fin de son discours que Corinne Diacre a dit l’essentiel des choses.

Euro 2022

« Un jour, cette équipe de France fera vibrer le monde entier »

IL Y A 9 HEURES

Tout d’abord chaleureusement, sur un bilan de cet Euro et sur les réponses pour 2023 et 2024, elle a eu une pensée pour ceux qui l’ont entourée ces derniers mois. « La déception est tellement importante qu’il faut être proche de son groupe, proche de son staff, a-t-il expliqué. Le tout en temps utile. » Des mots mais aussi des actes : au coup de sifflet final, elle est entrée sur la pelouse pour remercier ses joueurs et a laissé échapper ce message, qu’elle a répété en conférence de presse : elle en est fière.

Mais c’est dans sa dernière allocution qu’elle s’est penchée sur l’incontestable réussite de cet Euro pour elle et pour les Bleues : la naissance d’un groupe, le renouvellement d’une équipe. « Tout n’est pas à jeter, dit-il. En ce moment la déception l’emporte. On ne peut pas se contenter de perdre. Mais on a construit des choses, on a des bases solides. Encore un peu de temps. n’était pas encore le nôtre, mais en tout cas les fondations sont solides. On a construit quelque chose d’important, avec un très beau groupe qui travaille dur et qui n’aime pas perdre, ça augure bien pour la suite ».

« Qu’est-ce que les Bleues ont raté ? Un Popp ou un Katoto ! »

Henri…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page