news

après Nice-Cologne, la semaine européenne à risque dans les stades

Stades sous surveillance en France : dépassé par les violences à Nice-Cologne, le football français aborde les affiches européennes de la semaine entre prudence et « système renforcé », craignant de nouveaux affrontements lors de Marseille-Francfort mardi, Rennes-Fenerbahçe et Monaco-Ferencvaros le Jeudi.

Après une saison 2021-2022 entrecoupée de déchaînements répétés de supporters, culminant avec le fiasco organisationnel de la finale de la Ligue des champions au Stade de France fin mai, la France craint de retomber.

Les scènes de chaos observées à l’Allianz-Riviera de Nice lors de la réception de Cologne (1-1) en conférence de Ligue Europa jeudi ont rappelé de mauvais souvenirs : bagarres entre supporters à l’intérieur du stade, impliquant également d’anciens ultras parisiens, fumigènes, dégâts dans le centre-ville… Ces incidents ont fait 32 blessés.

D’où l’inquiétude à l’idée d’accueillir à nouveau des supporters étrangers en Ligue des champions et en Ligue Europa, notamment ceux de l’Eintracht Francfort, en déplacement à Marseille mardi (21h00).

« Cela semble tout aussi compliqué » au Vélodrome, dit à l’AFP Ronan Evain, directeur général du réseau Football Supporters Europe, qui déplore le manque d’anticipation de la part des autorités et des clubs dans la préparation de ces déplacements à risques, comme le une à Nice jeudi dernier. « Il ne s’agit pas de passer la douane pour les personnes qui ont décidé de franchir la ligne rouge. Le problème, c’est que nous avons des infrastructures et une culture de la sécurité qui sont défaillantes et qui ne font qu’augmenter ce risque », dit-il.

Pour Marseille-Francfort, la préfecture de police dit de son côté prévoir un « dispositif de sécurité renforcé ». Il a « bien tiré les leçons des matches précédents et mobilisé des effectifs supplémentaires conséquents », précise une source proche du dossier.

Le système de sécurité est pour 1200 personnes…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page