news

Arsenal : Nketiah perd patience… et fait comprendre

Très peu utilisé par Mikel Arteta, Eddie Nketiah a du mal avec sa situation avec Arsenal. L’attaquant anglais n’a pas hésité à fulminer pour réclamer beaucoup plus de temps de jeu.

Eddie Nketiah (22 ans) n’est pas un homme heureux. Cinq ans après ses débuts professionnels avec Arsenal, l’attaquant anglais estime qu’il n’a pas progressé assez vite.

Avec seulement 653 minutes de jeu en 20 matchs (6 en tant que titulaire), le joueur qui a débuté sa carrière à Chelsea a le sentiment de ne pas être considéré à sa juste valeur.

Le ras-le-bol de Nketiah

Dans une interview avec The Beautiful Game Podcast, le Gunner s’est plaint de son sort. J’aime Arsenal, ils sont là, mais je veux jouer. C’est mon ambition et ce que je veux accomplir. J’ai signé un contrat de 5 ans à 18 ans. Combien de fois ai-je tenu depuis ? Je suis parti en prêt pendant 6 mois, le reste du temps je suis resté ici et j’ai dû recommencer quelque chose comme 30 fois, soupire le Britannique.

Pour Nketiah, Mikel Arteta ne l’a pas aidé à suivre la trajectoire souhaitée après cinq ans au plus haut niveau. Je vois des joueurs de mon âge débuter, je me demande quelle est la différence. J’étais leur capitaine. Ce n’est pas que je les déteste, je suis content pour eux, mais je me rends compte qu’ils sont là parce qu’ils ont joué, ils ont acquis de l’expérience, continué ce que Leeds a joué en prêt en 2019-2020.

Arteta peu clair

Présent en conférence de presse, le coach espagnol a rebondi sur le commentaire de son joueur. Il a raison d’être en colère et c’est parce que nous voulons des joueurs qui ne jouent pas. S’il y a un joueur qui mérite plus d’opportunités, c’est bien Eddie. Avec Eddie j’ai dit combien il était nécessaire de l’évaluer et combien nous avons de grands projets pour lui pour l’avenir, a souligné l’ancien assistant de Pep Guardiola. Une position encore floue étant donné que Nketiah arrivera à l’expiration de son contrat en juin prochain…

Que pensez-vous des commentaires de Nketiah ? Et la réponse d’Arteta ?…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page