news

Arsenal : premier match et premier récital pour Saliba

Saliba brille déjà avec Arsenal.

Tout vient pas qui sait attendre. William Saliba (21 ans), a attendu. Jusqu’à la consécration. Ce n’est pas une question de titre, individuel ou collectif, mais seulement d’apparition avec Arsenal, deux ans après son arrivée de Saint-tienne.

Jugé trop mou par Mikel Arteta, le défenseur central français a dû subir deux prêts à Nice et à l’Olympique de Marseille pour saisir sa chance. Et il n’a pas fallu plus d’une sortie pour le convaincre.

Homme sur le terrain contre Crystal Palace

Pour son baptême du feu en Premier League face à Crystal Palace (0-2) vendredi, la sélection italienne a brillé. Dans son style particulier, il a fait preuve d’une autorité naturelle pour teindre les attaquants adverses sans vraiment forcer. Mieux encore, l’ancien Vert a donné l’impression d’être le véritable meneur de l’arrière-garde des Gunners, rattrapant systématiquement les petites erreurs de Ben White et Gabriel.

Il suffit de regarder son planning pour se rendre compte du niveau affiché de Selhurst Park : 100% de duels aériens gagnés, 94,1% de passes réussies, 7 ballons récupérés, 6 interceptions, aucun dribble dans l’immédiat et aucune faute dans l’immédiat. Une prestation très solide d’un point de vue technique et d’anticipation face à un adversaire coriace qui lui a permis de glaner son premier titre honorifique de meilleur joueur du plateau.

Saliba a comparé Ferdinand

Son entraîneur n’a pas manqué de souligner son excellente prestation. Maintenant, il a montré qu’il était prêt. On ne voit pas vraiment un joueur de 21 ans en Premier League face à des adversaires physiques, avec ce sang-froid, ce calme et cette présence, il a accueilli le coach espagnol en fin de match.

Les anciennes gloires du football anglais ont aussi …

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page