news

Atltico de Madrid : Le signal du ‘Milanazo’

L’Atltico est sorti très touché du match contre Milan. La défaite, la façon dont elle s’est déroulée, le sentiment de l’incapacité de l’équipe à se relever, les signes qu’elle avait montrés auparavant. Tout reflète l’impuissance d’une équipe qui joue sa vie à Porto.

Aucun des footballeurs qui ont sauté sur le green du Metropolitan, ni titulaires ni remplaçants, n’a été épargné de l’incendie. Mais par leur nom, leur prestige, leur leadership et leur caractère, plusieurs ont été décrits comme l’une des défaites les plus douloureuses (pour les conséquences qu’elles peuvent entraîner) depuis longtemps.

Griezmann est venu pour ces matchs

Bien qu’étant l’un des meilleurs rojiblancos de cette Ligue des champions (meilleur buteur avec trois buts), le jeu de Griezmann était loin de ce que l’on attend des Français. En première mi-temps, il est passé comme un fantôme à travers le duel et a à peine réussi un bon jeu sur l’aile droite dans le deuxième acte. Le reste était le néant absolu d’un footballeur qui a signé pour l’Atltico pour être décisif dans les grands matchs. Il a été remplacé à 10 minutes de la fin.

Surez et sa souffrance hors de la zone

L’actuel Surez peut se poser et exiger des buts. Il les marque, en effet, comme en témoignent ses huit buts cette saison. Mais il y a des matchs, comme à Milan, qui souffrent lorsqu’on joue à l’extérieur de la surface. Milan a fait monter la pression et a obligé l’Uruguayen à jouer loin de là où ça faisait mal. Et là, peu importe comment les joueurs italiens se sont affirmés.

Le grand Koke nous manque

Koke représente mieux que quiconque l’image de l’impuissance d’un médullaire loin de son niveau. Le capitaine souffre de jeux excessifs avec un ton physique qui ne lui permet pas d’être le manche contre de grandes équipes. Mais les problèmes dans la salle des machines vont au-delà de l’équipe de jeunes. Ni De Paul, ni Lemar ni Llorente lorsqu’il a avancé sa position n’ont pu générer le jeu nécessaire. Koke a mis un homme sur la sellette (Brahim) et il s’est avéré qu’il n’était pas à son meilleur.

But de Jnior (0-1) à l’Atltico 0-1…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page