news

au moins c’est fort derrière

Avec la « formation de départ » alignée, Julien Stéphan aurait pu rester sur son 5-3-2 favori, avec Bellegarde et Dagba aux pistons. L’entraîneur du Racing a préféré le 4-4-2 en losange testé dans la semaine. Le pari aurait pu mieux s’avérer payant devant la porte de Clermont. Mais à défaut de trouver le chemin du but clermontois, les Racingmen ont su se frayer un chemin derrière pour éviter une grosse déception dans un match plein d’erreurs et de querelles.

SELS 7

Hormis la carte pour être venu s’embrouiller dans les débats après le choc entre Magnin et Le Marchand (43e), on ne l’a pas vu à l’œuvre en première mi-temps. Mais il est resté dans le match pour se remettre malgré tout du hors-jeu d’Andric (51e), puis a rapidement repoussé la tentative de Cham au premier poteau (68e) et la reprise de volée de Bela sur la « deuxième balle » du corner consécutif.

DAGBA 6

Titularisé pour la première fois à La Meinau, le prêté du PSG arpentait son couloir droit avec avidité. Ils…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page