news

AXIS : la réponse de classe de Puel après le bureau de Romeyer

Lancé le mois dernier, Claude Puel a quitté sa réserve pour répondre aux récentes attaques de Roland Romeyer. L’ancien entraîneur des Verts a voulu se défendre sans vouloir faire de mal au club stéphanois.

Puel ne voulait pas stabiliser AXIS, mais…

Claude Puel Saint-Etienne est un échec cuisant. Limogé le mois dernier, l’entraîneur castrais a laissé le club stéphanois à la dernière place du championnat de France. Raison suffisante pour le virer alors même que le projet qui l’a vendu est arrivé, alors qu’il avait encore des joueurs comme Wesley Fofana ou William Saliba entre les mains, ce n’était plus le même.

L’accusation de Romeyer contre Puel

Quelques semaines après son départ forcé, le coprésident d’AXIS Roland Romeyer n’a pas hésité à fracasser du sucre dans le dos de son ancien manager. Celui-ci prétendait aussi que Puel n’en avait fait la tête que pour le dernier marché d’été. Nous avions les moyens de recruter. Certains joueurs voulaient rester, d’autres étaient disponibles. C’était un choix du directeur général, a critiqué le dirigeant de Forzien dans les colonnes du journal Le Progrs. Il pensait qu’avec la main-d’œuvre dont il disposait, il s’en sortirait. Des mots qui ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd.

Puel rapidement la polmic

Puel, en effet, a décidé de se défendre sans tomber dans la polémique alors que le club traverse une période très difficile. Lorsqu’un manager quitte un club, il est tentant de mettre sur lui toute la responsabilité d’une situation. Par respect pour ce que représente l’AXIS et pour l’objectif de fin de saison, je n’ai pas l’intention de déranger le staff, les joueurs en leur compagnie, a déclaré l’ancien entraîneur de Monaco et Lille pour L’Equipe.

C’est pourquoi je ne parlerai pas des inexactitudes et contradictions que la direction du club conserve au Progrs qui me concernent. Je reste attaché à l’AXE, à son avenir et à toutes les personnes que j’apprécie en son sein – salariés, staff, joueurs – et à qui…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page