news

Barcelone – Valence | Ligue: Ansu Fati vote s

Mis à jour le 17/10/2021 – 22:53

Le feuilleton dans lequel Barcelone a été plongé pendant un certain temps avait deux nouveaux chapitres. La première, appelée l’Assemblée, reflétait le drame que vit l’entité dans la sphère économique, exposant la ruine dans laquelle elle est plongée. Et le deuxième épisode -la Fête- s’orientait davantage vers une comédie avec une fin heureuse car la victoire contre Valence a attiré des sourires dans une vie de bonheur. Ils en ont besoin. Ansu Fati s’est démarqué en marquant un but et en forçant le penalty de l’autre. Et aussi marqué Coutinho, un autre joueur à récupérer.

Un passe-temps qui est allé en plus grand nombre au Camp Nou, mais pas comme avant la pandémie. De temps en temps. Un hobby qui, oui, doit ramer dans le même sens, en laissant le plus possible le côté économique, car il doit porter le sien. Ses encouragements donnent aussi des points et mercredi contre le Dynamo Kiev il doit le prouver. Les choses ne vont pas si mal en championnat, la compétition est très longue, mais en Ligue des champions c’est très tordu et il n’y a pas de retour en arrière. Perdre face aux Ukrainiens, c’est dire adieu à l’Europe en phase de groupes, ce qui sera une débâcle sans précédent. Et pour l’Europe, c’est aussi une reprise économique. Mais c’est la guerre de mercredi. Profitez de cette victoire pour l’instant.

Ansu Fati partant, Jordi Alba de retour et Kun Agero dans l’appel étaient de bonnes nouvelles, de sorte que le visage de Koeman semblait plus affable que celui des jours précédents. Le retour des blessés devrait donner un autre visage à Bara. Et il y a encore Pedri et Dembl… Le technicien hollandais a produit un onze reconnaissable avec Gavi assis comme un seul. Encore une bonne nouvelle. La chose la plus innovante était que sur l’aile droite Dest -plus offensive- a agi comme à l’intérieur et Sergi Roberto était le côté. Mieux ne pouvait pas commencer le jeu pour les locaux. Juste après la première minute, Gavi passait en profondeur à Ansu Fati et sa frappe touchait le poteau après avoir touché le ballon à Foulquier. Ils sont l’avenir de ce Bara et une bonne complicité entre eux doit être vitale…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page