news

Benjamin Mendy, accusé de huit viols, aurait tenté d’obtenir le silence d’une victime présumée

Le procès de Benjamin Mendy, accusé de huit viols, se poursuit à Chester (). Jeudi, une victime présumée a affirmé que la championne du monde avait tenté d’obtenir son silence après l’avoir violée trois fois dans une pièce où le joueur de l’avait attirée en lui volant son téléphone portable. « Ne le dites à personne et vous pourrez revenir ici tous les soirs », a déclaré l’arrière gauche de 20 ans dans un témoignage difficile à soutenir publié jeudi lors du procès du joueur à Chester.

La victime présumée a déclaré avoir rencontré Benjamin Mendy et des amis lors d’une sortie près du domicile du joueur coaché ​​au Havre, en octobre 2020, puis avoir accepté de s’y rendre. Sur place, alors qu’il consultait son téléphone, l’ancienne Marseillaise l’aurait kidnappé, l’accusant de le prendre en photo, selon elle. Il le suivrait ensuite dans la maison, dans sa chambre dont l’ouverture était déclenchée par l’empreinte digitale. La porte se refermerait derrière eux.

première ligue

Un loup parmi les « loups » : Mendes, l’agent star construit son équipe

IL Y A 20 HEURES

Le joueur présenté comme un « prédateur »

« Écoute, je veux mon téléphone, je ne sais pas à quoi tu penses. Je ne veux pas coucher avec toi », se souvient-il avoir dit. La réponse de la joueuse, selon elle : « cependant la porte est fermée ». Benjamin Mendy l’aurait alors forcée à se déshabiller et l’aurait violée trois fois en une vingtaine de minutes, malgré ses refus répétés : « Je ne veux pas le faire… Je dois partir ». « Mon corps était si tendu, je souffrais beaucoup », se souvient-elle, disant qu’elle saignait après ces rapports sexuels forcés.

Et il a assuré que Benjamin Mendy, après les viols présumés, la traiterait de « timide », se vanterait d’avoir eu des relations sexuelles avec « 10 000 femmes », et aurait tenté d’obtenir son silence de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page