news

Bordeaux demande aux joueurs d’accepter une baisse de salaire de 20 %.

Dans leur obligation d’alléger leurs salaires, les Girondins ont demandé à nombre de leurs joueurs d’accepter une baisse de salaire pouvant aller jusqu’à 20%. Parmi eux : Rafal Straczek, Danylo Ignatenko, Junior Onana et Fransergio. Ils seraient enclins à accepter la demande de la direction bordelaise. Les « bas salaires » de la main-d’œuvre n’ont pas encore été touchés par cette demande.

Les « lofters » ne devraient pas accepter

La direction bordelaise a en revanche envoyé un courrier à plusieurs de ses « lofters » (Kwateng, Medioub, Zerkane, Niang, Oudin s’entraînent séparément depuis le 4 juillet) pour qu’eux aussi s’engagent. Compte tenu de leur situation, il est très peu probable qu’ils se conforment à cette demande.

Contraints par la DNCG de respecter le budget présenté au trust, les Girondins ne peuvent pour l’instant approuver le contrat de leurs trois recrues estivales : Yoann Barbet, Vital Nsimba et Jonas Lössl. Sous la tutelle de la DNCG, leur masse salariale est actuellement supérieure de près de 5 M€ à leurs prévisions.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page