news

car l’ancien attaquant de l’OL John Carew risque la prison

Passé par l’Olympique Lyonnais, qui a pris sa retraite depuis 2012, le Norvégien John Carew risque désormais la prison pour fraude fiscale. Vraisemblablement, il n’aurait pas déclaré une partie de ses revenus entre 2014 et 2019.

A 42 ans, l’ancien footballeur John Carew risque la prison. Vendredi, le Norvégien a été accusé par l’unité centrale de la criminalité économique de son pays d’évasion fiscale intentionnelle. Il aurait délivré de déclarer une partie de ses revenus entre 2014 et 2019. Au vu des montants, selon le quotidien Verdens Gang, il risque une peine de prison pouvant aller jusqu’à six ans.

Au total, Carew aurait omis de déclarer un revenu de 12,8 millions de couronnes norvégiennes durant cette période, soit 1,32 million d’euros. Un oubli qui lui aurait permis de payer 560 mille euros de moins d’impôts. Dans le même temps, il aurait également caché aux autorités compétentes le montant de sa fortune, actuellement estimée à plus de 31 millions d’euros.

OL : John Carew face au Real Madrid en 2006 © ICON Sport Un ancien conseiller municipal mis en cause

Pour l’heure, Carew a assuré dans un communiqué qu’il n’avait pas fraudé « sciemment et intentionnellement ». Il a également accusé un ami et ancien conseiller, Per Flod, de l’avoir induit en erreur. « Mon client a reçu des conseils fiscaux incorrects, ce qui l’a amené à croire qu’il était un résident britannique à des fins fiscales, a déclaré son avocat, Berit Reiss-Andersen. Il était également clair dès le départ qu’il souhaitait récupérer l’impôt en retard ».

Carew avait déjà été entendu par la police l’été dernier et une perquisition de ses différents domiciles avait été effectuée. Son affaire devrait maintenant être portée devant le tribunal d’Oslo. Au cours de sa carrière, l’ancien attaquant a passé deux ans à l’Olympique Lyonnais entre 2005 et 2007, où il a remporté deux titres nationaux sans laisser de trace. Après son…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page