news

Cardiff revendique une fortune à Nantes

Paul Rouget, Media365 : Publié le mardi 26 avril 2022 à 10h38

Plus de trois ans après l’accident d’avion qui a coûté la vie à Emiliano Sala, Cardiff aurait réclamé près de 100 M€ au FC Nantes, en raison de sa relégation en Championsip.

Le 21 janvier 2019, Emiliano Sala, qui avait officiellement rejoint Cardiff City deux jours plus tôt, a perdu la vie dans un avion reliant Nantes au Pays de Galles. L’attaquant argentin avait 28 ans. Et les deux clubs sont toujours en discussion, alors qu’on a appris le mois dernier qu’il était vraisemblablement déjà inconscient au moment de sa mort, après avoir été empoisonné au monoxyde de carbone. Dans son premier jugement, la FIFA a confirmé qu’elle avait effectivement résilié le contrat et n’appartenait plus aux îles Canaries au moment du drame, condamnant Cardiff à payer la totalité du transfert (17 M€) en trois fois. Une décision contestée par le club gallois, qui a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Et le TAS, après une audience de deux jours début mars, devrait rendre sa décision dans les prochaines semaines.

Cardiff et l’affaire Tevez

Dans un livre sorti lundi qui promet ‘la vérité sur la mort d’Emiliano Sala’, il est révélé que Cardiff exigerait 80 millions de livres (un peu plus de 95 millions d’euros) de Nantes, pour compenser la perte des droits TV, publicitaires et sponsors après la descente du club dans la ligue, rapporte The Sun.Quelques mois après la mort de Sala, les Bluebirds ont quitté la Premier League et ne sont pas revenus depuis. Ceux qui occupent actuellement la 19e place (sur 24) de la deuxième division anglaise estiment qu’ils auraient pu conserver leur place dans l’élite avec l’ancien attaquant nantais dans leurs rangs. Les Gallois s’appuient sur le cas de Carlos Tevez en 2007, lorsque West Ham, enfin soutenu, a été sanctionné…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page