news

Catastrophe COVID en Serie A

La Serie A entame ce jeudi son 2022 avec une journée qui, selon beaucoup, n’aurait pas dû être jouée. Ce qui se passe en ce mercredi après-midi le confirme. Les près de 100 points positifs parmi les 20 équipes suscitent des doutes et des controverses, avec quatre matchs déjà officiellement reportés. Les Bologne-Inter, Atalanta-Torino, Salernitana-Venezia et Fiorentina-Udinese n’auront pas lieu sur décision des autorités sanitaires locales, alors que la ligue avait prévu que la journée se joue normalement.

La Juve-Naples suscite à nouveau la polémique : les sudistes se sont rendus à Turin, mais une fois arrivés, l’autorité sanitaire du sud a bloqué Zielinski, Lobotka et Rrahmani pour avoir eu des contacts avec des positifs, ne pas avoir eu la troisième dose de vaccin et pour avoir dépassé les 120 jours de la seconde. Spalletti, alors, pour jouer le grand match avec les Bianconeri, devra utiliser au moins un joueur de l’équipe Primavera, puisqu’il n’en a que 10 de la première équipe disponible.

Face à ce scénario désastreux, la Serie A a organisé ce soir une réunion extraordinaire au cours de laquelle de nouvelles mesures pourraient être prises. L’idée, de toute façon, est que le spectacle continue. De la ligue l’intention de ne pas reporter les matchs est filtrée et, de cette façon, nous assisterons à nouveau demain au triste spectacle des équipes qui apparaissent sur le terrain même en sachant que leur rival n’arrivera jamais, car ils sont confinés. Il se produira dans au moins quatre stades.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page