news

« C’est à nos cadres de travailler maintenant », message de Payet pour le mercato

L’OM est assuré de disputer la Ligue des champions la saison prochaine et devra désormais travailler sur les contours de son effectif. Devant les médias ce samedi, William Saliba, prêté sans option d’achat à Arsenal, a déclaré ne pas rechigner à rester là où Dimitri Payet a adressé un message à ses dirigeants.

Le but de l’OM est atteint. Grâce à un but lensois de dernière minute ce samedi face à l’AS Monaco (2-2), conjugué à une large victoire contre Strasbourg (4-0), Marseille a terminé deuxième de la Ligue 1, synonyme de qualification directe pour la phase de poules de la prochaine. Ligue des champions.

« Ça change beaucoup. C’est fini pour nous. Maintenant, c’est à nos managers de travailler », a déclaré Dimitri Payet, qui n’était pas disponible samedi en raison d’une blessure au mollet, mais était présent au Vélodrome pour encourager ses coéquipiers. « Cela nous permet de travailler plus sereinement car nous sommes déjà qualifiés dans cette phase de poules. Les play-offs ne sont jamais faciles et cela nous a donné moins de vacances donc la soirée est belle », a ajouté le milieu offensif.

Au premier rang du tas de dirigeants et de Pablo Longoria en particulier, se trouve le cas de William Saliba, prêté par Arsenal. Le défenseur aurait la certitude de disputer la Ligue des champions tout en restant au club, ce qui n’est pas encore le cas de l’équipe des Gunners, qui disputera dimanche le dernier match de Premier League.

« Ce serait avec grand plaisir que vous reveniez »

Interrogé sur son avenir, William Saliba n’a pas caché son désir. « On verra, on dormira bien quand même car l’objectif principal était de finir deuxième. Il y a deux mois au mercato, a commenté le Français. Mais ce serait avec un grand plaisir que je revenais. En tant que joueur , on a tous envie de jouer la Ligue des champions, surtout parce que je ne l’ai jamais jouée, surtout dans un stade comme ça, là où c’est…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page