news

Chirac, champion de Lozère au bout du suspense

Chirac-Le Monastier s’est imposé face à Marvejols (1-0) à l’issue de la finale de coupe, jeudi 26 mai. Insultes et heurts ont cependant assombri cette grande fête du football.

La journée a été longue, mais la journée était belle ! La fête aurait pu être totale, et ce jeudi 26 mai aurait pu mieux se terminer, si les affrontements entre joueurs et supporters n’avaient pas assombri la fin de journée, lorsque l’accord Chirac-Le Monastier a triomphé de Marvejols en finale messieurs. Coupe de Lozère (1-0).

l’électricité dans l’air

Après l’ouverture, dans le dernier quart d’heure d’un match cadenassé, la tension était déjà montée d’un cran. La frustration des Marvejolais contrastait alors avec l’excitation des Chiracois. Il y avait déjà de l’électricité dans l’air dans ce derby de Colagne. Au coup de sifflet final, il y a eu une explosion.

Celle de joie pour les vainqueurs, celle de déception pour les vaincus. Après l’arrivée des supporters sur le terrain, les joueurs se sont faufilés et des insultes ont été lancées. Les fans ont même longtemps flirté avec la limite de ce qui est acceptable.

Entre les fumigènes, la cacophonie générale et l’invasion du camp, la situation est longtemps restée confuse. Un candidat aux législatives a même été vu comme un policier, au cœur de la mêlée. Tous les ingrédients d’un vrai match de foot, non ? Le football de village, le « vrai » comme certains se plairont à l’appeler. Un football de passion et de détermination mais qui génère des tensions.

Valdonnez FC, doublement frustré

Cette fin de partie orageuse ? Seule (et légère) ombre au tableau, au final, après une journée de fête…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page