news

Clermont règle ses comptes avec Hountondji après son départ pour Angers

Clermont a fustigé lundi Cédric Hountondji après son départ d’Angers. Le club auvergnat accuse le défenseur de 28 ans d’avoir brusquement changé d’avis alors qu’il envisageait de rester la saison prochaine.

Clermont n’a pas vraiment digéré le départ d’Angers de Cédric Hountondji lors du mercato estival. Le club auvergnat a profité d’un communiqué lundi officialisant le départ du défenseur central pour régler ses comptes avec lui. Bien sûr, le joueur de 28 ans a fait volte-face après avoir annoncé son intention de rester pour enfin forcer son départ et s’engager au SCO jusqu’en 2026.

« Clermont Foot 63 regrette de devoir annoncer le départ de Cédric Hountondji alors qu’il comptait sur le joueur pour la saison 2022-2023, a regretté le club clermontois via un texte mis en ligne sur son site internet. En juin, il resterait au CF63, a annoncé le joueur. vouloir soudainement rejoindre irrévocablement un autre club, concurrent direct dans la lutte pour le maintien.

Toute l’actualité du mercato en direct

Clermont attaque un courtier malveillant

Un an après l’expiration de son contrat, Cédric Hountondji a donc choisi de changer de camp quittant l’équipe coachée par Pascal Gastien pour rejoindre celle dirigée par Gérald Baticle. Si du côté angevin on s’est réjoui de cette arrivée, qui vient renforcer un secteur amputé cet été par Romain Thomas, Ismaël Traoré et Vincent Manceau, du côté de Clermont ce départ ne passe pas.

« [Une décision prise] Sous la pression d’un intermédiaire qui organise ardemment son départ depuis plusieurs semaines comme il avait déjà vainement tenté de le faire à l’été 2021, le club auvergnat s’est une nouvelle fois confronté dans son communiqué. Et ce, trois semaines avant le premier match de la saison prochaine ».

Clermont heureux d’avoir « contribué à relancer la carrière de Hountondji »

Bien sûr,…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page