news

Cogolin, le Petit Poucet du Var qui veut « écrire l’histoire » de la coupe de France de football

Avec l’entrée des trois clubs du National 2 (Sporting club Toulon, club de foot Hyères 83 et star Fréjus/Saint-Raphaël), six représentants du Var étaient concernés par le tirage au sort du 4e tour de la Coupe de France, organisé jeudi. soirée sur la rive de la Ligue Méditerranéenne. Et on peut dire que la qualification reste jouable.

Un exemple? Les trois représentants du Golfe de Saint-Tropez, à savoir l’Union sportive tropézienne, le Sporting club cogolinois Cogolin et le club de football de Ramatuelle, ont de réelles chances de qualification.

Notamment Petit Poucet varois, SC Cogolin (Département 1), qui peut le croire, avec l’accueil du FC Luynes promu en Régional 1 le week-end des 24 et 25 septembre.

Compliqué pour le Saint-Tropez américain

« Si on arrive à écrire l’histoire en atteignant le sixième tour, on ne se privera pas, confiait le sélectionneur Damien Fresia, à l’issue de la cérémonie. La saison dernière, on a éliminé Mandelieu, avant de tomber face à l’AS Cannes. calibre. Mais notre belle course nous a aussi coûté des points au championnat ».

Tout aussi compliqué pour le voisin de l’Américain Saint-Tropez (R2), avec un déplacement périlleux à Mandelieu (National 3). Il faudra rejoindre l’entreprise pour continuer sur la route.

Tout reste ouvert pour le FC Ramatuelle de Cyril Cauvière, qui ira à Peymeinade (1N) qui a battu le club de Gardia au tour précédent (1-0). « J’aurais aimé en amener un grand (une équipe de N3 ou de N2) avec nous », anticipe Cauvière, qui rêvait déjà d’une « grande fête » à la maison.

« Pour les joueurs, l’objectif était initialement d’atteindre le quatrième tour pour récupérer les maillots, donc c’est fait, poursuit-il. Au niveau du club, l’idée est d’aller le plus loin possible pour archiver une expérience collective. C’est la deuxième fois. dans l’histoire de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page