news

Coup dur pour l’Allemagne devant les bleus, avec le forfait de Bühl

C’est une montagne qui barre le chemin à l’équipe de France féminine avant la demi-finale de l’Euro 2022 mercredi soir (21h00). Onze buts marqués en quatre matches, aucun encaissé, l’Allemagne est un véritable rouleau compresseur.

L’équipe de France, privée de l’attaquante Marie-Antoinette Katoto pour cause de blessure, peut se consoler en se disant qu’elle n’est pas la seule à être touchée. Côté allemand également, le secteur offensif n’est pas épargné. Alors que Léa Schuller (24 ans) n’a plus joué depuis le test positif d’avant-match face à l’ (elle était remplaçante et n’a pas disputé les quarts de finale face à l’Autriche) et est encore incertaine face aux Bleues, une autre attaquante est déjà sur le coup. pas le sol. Ce matin, testée positive au Covid-19, Klara Bühl (21 ans) a été placée à l’isolement. L’attaquant gauche allemand devrait manquer le reste de la compétition.

Les Bleues espèrent plus de réalisme

Hormis ces deux joueurs, respectivement disqualifiés et incertains, ils sont tous du côté allemand. Même chose pour la partie française où il ne manque que Marie Antoinette Katoto.

Vainqueur des Pays-Bas 1-0 après prolongation en quart de finale, la France devra faire preuve de la même solidité défensive, tout en étant plus réaliste en attaque pour espérer créer l’exploit et s’offrir une finale prestigieuse contre la Suède ou l’.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page