news

Coupes d’Europe – OM, PSG, Rennes – Mauvaise semaine, coefficient UEFA en danger : alerte sur les clubs français

Six matchs, une victoire contre le Maccabi Haïfa, l’Eintracht Francfort, le Partizan Belgrade, Fenerbahçe, Qarabag et Ferencvaros. C’est le triste bilan des clubs français cette semaine en Europe, juste honoré par la victoire poussive du PSG à Haïfa. Pour le reste, entre les naufrages de Marseille, Nantes et Monaco ou les immenses regrets de Rennes, la Ligue 1 n’a rien à gonfler en ce milieu de semaine déprimant. Souffrir d’un match nul à la 7e place du championnat serbe ne cadre guère avec le projet niçois porté par l’ambitieux actionnaire Ineos : perdre à domicile face à Ferencvaros n’est pas digne d’une coupe de l’, semble-t-il, pour disputer la Ligue des champions. L’OM a-t-il peiné durant le mercato pour tout changer et renforcer ses ambitions européennes ? C’est le dernier d’un groupe encore ouvert. Et que dire de Nantes, humilié en Azerbaïdjan (3-0) ce jeudi ? La disparition de Wissam Ben Yedder, le fantôme de , les difficultés d’Amine Gouiri : les stars de L1 sont abasourdies en Europe et le tableau est décidément sombre. Dommage car ces mauvais résultats annulent les effets de la bonne première semaine avec quatre victoires et voilà la France, 18e pays de la saison européenne, qui trouve ses standards peu enviables.

Guendouzi, Sanchez, système : comment Tudor s’est trompé

Football

Mathias Pogba avoue être à l’initiative de la vidéo menaçante contre son frère

IL Y A UNE HEURE

La Hollande et le font plus avec moins de clubs

Rien de tout cela n’aurait d’importance si la 5e place de la Ligue 1 selon les coefficients de l’UEFA n’avait pas été menacée par les Pays-Bas et le Portugal. S’ils ont moins de représentants (quatre) et que c’est une belle opportunité pour la France, les résultats de la semaine font craindre le pire puisqu’avec deux victoires néerlandaises (sur trois matches depuis le report du PSV) et trois portugaises (face à la Juve ou , surtout à…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page