news

Coutinho retourne dans son pré

Ses bonnes campagnes à l’Espanyol et à l’Inter Milan ont valu à Anfield un billet. Un acteur méconnu du grand public anglais. Brésilien et extrêmement technique. Il est arrivé en janvier 2013, avec le cours déjà commencé. Liverpool venait de remporter la Coupe de la Ligue et avait chuté en FA Cup la saison précédente, bien qu’il soit encore loin de disputer le titre de champion contre Manchester et Chelsea. Coutinho assumerait le rôle de pousser l’équipe un peu plus loin. Avec 10 et l’équipe derrière lui, le joueur a ébloui ses nouveaux fans. Il a fait ses débuts en marquant Swansea City. Atteindre l’avant, simuler et tromper le gardien de but. Une lettre de motivation fantastique.

Balle collée au pied. A droite ou à gauche, Coutinho s’en fichait. Il a esquivé ses rivaux comme si c’était facile. Comme s’il s’était échappé d’embuscades constantes toute sa vie. Il n’y avait pas de petit espace pour lui. En partant de la position intérieure, près de la bande. Trouver des lacunes et trouver des partenaires, ou chercher directement une position de tir. Imprévisible Capable d’armer la jambe à longue distance ou de résister à des fentes rivales sur le chemin de la zone.

« Petit sorcier »

Il a joué dans des moments emblématiques, indélébiles dans le réseau de la mémoire. Comme son but contre Manchester City en 2013/14. Dans un duel direct pour le…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page