news

Covid-19 : foot, rugby, volley… le sport montpelliérain face à la vague

Face à la nouvelle épidémie de Covid-19, les footballeurs du MHSC et les joueurs de rugby du MHR sont contraints de faire une pause ce week-end après le report de leurs matchs.

Plus de 300 000 cas mercredi, un peu moins jeudi. La nouvelle vague de Covid-19 et sa variante Omicron a englouti la France. Le sport ne pouvait pas vous échapper, pas plus qu’à Montpellier. Pris ce week-end par des contaminations ou des reports, voire les deux, les footballeurs du MHSC, les rugbymen du MHR ou encore les volleyeurs du MHSC-VB doivent y faire face. Du mieux qu’ils pouvaient.

MHSC : épargné mais arrêté

La pilule a eu du mal à passer. Lancés sur une séquence de six victoires consécutives toutes compétitions confondues (4 en L1, 2 en Coupe de France), les joueurs du Montpellier HSC ont modérément apprécié la nouvelle du report. Prévue dimanche à La Mosson, la réception de Troyes aura lieu à une date ultérieure, a annoncé vendredi matin la LFP, déjà confrontée à deux autres matchs retardés au cours de cette 20e journée. Une décision motivée par les treize cas de Covid-19 détectés à l’Estac.

Officiel : #MHSCESTAC reporté

➡️ https://t.co/7l4ZlJk85U pic.twitter.com/t8HDsVOeXF

– MHSC (@MontpellierHSC) 7 janvier 2022

Au MHSC, où tous les joueurs sont vaccinés, aucun n’a été identifié selon les tests effectués mardi. Mais « nous ne sommes à l’abri de rien », a relevé vendredi l’entraîneur Olivier Dall’Oglio. Parallèlement, le club a fait don des repas prévus pour la rencontre à la Banque Alimentaire de l’Hérault. Et l’équipe de Pailladine envisage toujours un week-end au cours duquel elle pourrait perdre la 5e place. Il devra rattraper son retard sur ce match face à Troyes fin janvier, probablement au milieu…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page