news

David met le LOSC sur la bonne voie

Köhn sous pression

Comme à plusieurs reprises depuis le début du match, le gardien de Salzbourg panique sous la pression de Yilmaz et annule en touche, dans la catastrophe.

Sesko quelques centimètres

L’attaquant slovène est très proche du centre d’Aaronson au milieu de la surface. Le LOSC était chaud !

Il est de retour à Lille !

Les Mastiffs ont 45 minutes pour regarder les huitièmes de finale de la Ligue des champions ! Aucun changement pour débuter cette seconde mi-temps.

Le classement du groupe G à la pause

On rappelle que le Sevilla FC mène face à Wolfsburg à la mi-temps (1-0) grâce à un but de Jordan (12e).

1. Lilas, 8 points (+1)

2. Salzbourg, 7 points (+1)

3. Séville, 6 points (0)

4. Wolfsbourg, 5 points (-2)

Mi-temps à Lille !

Superbe frappe du LOSC qui a pris l’avantage avec un but à la mi-temps contre Salzbourg grâce à son serial buteur Jonathan David !

Yilmaz essaie à nouveau

Plein de spontanéité, l’attaquant turc frappe le coin du terrain mais botte par-dessus le but autrichien.

Pommade sanguine

Le défenseur de Salzbourg doit quitter le terrain pour soigner l’hémorragie. Pendant ce temps, le quatrième arbitre indique deux minutes de récupération.

Lille tergiverse

Nous essayons de calmer davantage la situation du côté nord, en attendant la pause qui sera bientôt. Ce serait beaucoup si Lille l’emportait, d’autant plus que Wolsfburg est toujours derrière.

Salzbourg tente de réagir

Mais le corner de Seiwald au premier poteau est repoussé par la défense lilloise. Les Autrichiens ont poussé pour revenir avant la pause.

Pierre-Mauroy donne la parole

Le LOSC était littéralement mené par le public local dès le coup d’envoi, et encore plus par le but de David.

Lille demande un penalty

Une légère confrontation de Camara sur David était à l’origine des disputes, après un superbe débordement de Weah. M. Taylor ne se retient pas.

ça devient encore plus sauvage

Le jeu continue de s’ouvrir au fil des minutes. L’ouverture du score par…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page