news

« De quoi on se plaint ? », Le Graët répond aux critiques sur le développement du football féminin en France

« C’est vrai que l’Angleterre se développe énormément, par des moyens complètement différents des nôtres. Mais dire que le football français ne se développe pas est une grave erreur », a pointé le président de la Fédération française de football lors d’un entretien avec l’AFP. En termes de nombre de licenciés, nous continuons à croître. Notre équipe A a joué 18 matchs sans défaite, ce n’est pas si mal. Et on a encore un club (Lyon, ndlr) qui est champion d’Europe, de quoi on se plaint ? On peut toujours faire mieux, mais notre équipe A est d’un haut niveau, la troisième mondiale n’est pas si mal. »

Hegerberg : « On se redresse »

Cependant, tout le monde n’est pas d’accord avec le patron de la Fédération. En février, alors que la FFF annonçait être candidate à l’organisation de l’Euro 2025, Ada Hegerberg s’était manifestée : « Organiser des compétitions internationales, c’est bien. Investir dans notre championnat, c’est mieux, lâchait la joueuse des Fenottes dans un message écrit sur Twitter. récupération et le MDP de 2019 n’a eu aucun impact.

Un constat partagé par Sonia Bompastor, la coach de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page