news

Déclarations racistes lors du TFC – Rodez : quelles sanctions le club toulousain peut-il craindre ?

l’essentiel La commission disciplinaire de la Lega Calcio devrait se prononcer cette semaine sur des sanctions après les propos racistes tenus par un supporter à l’encontre du gardien de Rodez Lionel Mpasi le 13 décembre lors du derby. Les Violets seront ainsi fixés sur leur sort, tout en s’exposant à différents types de sanctions.

C’est ce mercredi 12 janvier que la commission de discipline de la LFP rendra son verdict sur les propos racistes tenus à l’encontre de Lionel Mpasi, le gardien de la RAF. Rappelons que la 87e minute du derby occitan se joue ce lundi 13 décembre, lorsque le gardien ruthène a subi des insultes racistes de la part d’un individu présent à l’issue de la ronde Brice-Taton.

Fermeture de la tribune, très bien…

Le 15 décembre, le conseil de discipline de la LFP a instruit l’affaire. Au vu des faits, le Toulouse Football Club s’expose à diverses sanctions. S’agissant de la première infraction de ce type au Stade, une fermeture partielle du stade, celui touché par l’incident, pourrait être prononcée. Ce serait la courbe de Brice-Taton. Le nombre de matches au cours desquels la sanction serait prolongée reste à la discrétion de la Ligue.

A lire aussi : VIDEO. Football : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Damien Comolli après le TFC – Incidents de Rodez

Le TFC pourrait aussi être touché au portefeuille comme l’Olympique de Marseille l’était le 8 décembre. La commission disciplinaire de la LFP avait sanctionné le club marseillais d’une amende de 10.000 € après des « allégations discriminatoires » contre Hyun-jun Suk, l’attaquant de Troyes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page