news

déjà une super ambiance à Yaoundé avant le match d’ouverture

12:08

La foule s’était déjà massée à Yaoundé avant le match d’ouverture

Les abords du stade Olembe de Yaoundé sont déjà bondés à quelques heures du match inaugural de cette CAN 2022 entre le Cameroun et le Burkina Faso (17h00). Malgré un écart de 80 % dans un stade d’une capacité de 60 000 places, toute la capitale semble s’être rassemblée autour de l’enceinte pour participer à la célébration.

Les avenues d’accès sont saturées, d’autant que le dispositif de sécurité accompagnant l’arrivée du président de la République Paul Biya – dont la présence est très rare – bloque un certain nombre d’artères de la ville. Des drapeaux rouges, jaunes et verts ont inondé les rues tandis que le vacarme environnant est interrompu par le son des vuvuzelas. Les marchands ambulants, de leur côté, se font de l’argent avec des masques, des drapeaux, des foulards et autres chemises.

T. Maymon

9h29

Sénégal : Mendy et Koulibaly positifs

Côté sénégalais, qui affrontera lundi le Zimbabwe, Édouard Mendy (Chelsea), Kalidou Koulibaly (Naples) et Famara Diedhiou (Alanyaspor) ont été testés positifs au Covid-19. Les trois joueurs sénégalais, absents de l’entraînement, ont été placés à l’isolement.

9:28

Déjà polémique avant Cameroun-Burkina Faso

« Quatre à cinq cadres » du Burkina Faso et le sélectionneur testé positif au Covid et devraient manquer le match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations ce dimanche à Yaoundé, a expliqué samedi le sélectionneur adjoint des Etalons, qui conteste la procédure.

Ce dernier signalait en effet un flou organisationnel, expliquant que deux équipes médicales différentes étaient venues tester la délégation burkinabè. « Hier matin (vendredi) une équipe médicale s’est présentée à notre hôtel pour les tests, alors que nous avons essayé de savoir qui les avait envoyés, la CAF (Confédération Africaine de Football) nous a clairement indiqué que ce n’étaient pas eux qui les avaient envoyés dans l’équipe , nous avons refusé…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page