news

Dénoncer la « masculinité toxique » dans le football pour pousser Gourcuff : les contradictions d’Evra

Patrice Evra est un personnage qui divise. On n’a pas attendu les premiers jours de 2022 pour s’en rendre compte. Depuis juin 2010 et des événements sur lesquels nous ne nous attarderons pas ici, l’ancien capitaine des Bleus – qui a participé à quelques-unes des grandes aventures du football français du XXIe siècle, d’une finale de Ligue des champions avec Monaco à une finale de Ligue des champions des Championnats d’Europe 2016, y compris le naufrage du Knysna – ne peut plus faire l’unanimité.

Plus tôt cette année, l’ancien joueur de Manchester United est revenu sous les projecteurs pour la promotion de sa biographie « I Love This Game ». Patrice Evra a fait le tour des médias pour parler de tout, vraiment de tout. Et il y a un ou deux arguments qu’on aurait bien fait, notamment sur le Covid.

Coupe du monde

Il y a dix ans, Knysna : grève impensable, implosion inévitable

18/06/2020 à 21h47

Ici, nous rendons hommage au courage courageux de l’ancienne équipe de France de gauche qui a révélé les atrocités qu’il a subies étant enfant, les agressions sexuelles qui ont accompagné son adolescence. Qu’un ancien joueur du calibre de Patrice Evra, 81 apparitions, soit témoin est un acte de courage et peut-être salvateur, qui sait, pour les générations à venir. Nous l’espérons. Merci Patrizia, sincèrement.

Dénonçant, comme il le fait dans les colonnes de L’Equipe du jour, la « masculinité toxique » du football semble aussi un énorme pas en avant. « Dans le football, vous ne pouvez pas montrer de faiblesses ou de différences, sinon vous aurez l’air vulnérable », explique-t-il. Il y a une masculinité toxique. On ne se rend pas compte des dégâts que cela fait sur la santé mentale des joueurs ». C’était juste trop tendre

Hier soir, en direct sur RMC, dans l’émission « Rothen s’flamme », Patrice Evra s’est montré étonnamment bien plus léger lorsqu’il s’agissait d’un certain Yoann Gourcuff, point de tension de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page