news

« Dès que j’ai lu la lettre, j’ai réalisé que les problèmes viendraient »

Si vous suivez l’actualité du football et encore plus si c’est l’Olympique de Marseille que vous aimez, vous avez déjà entendu sa voix. Si vous avez vu maintes et maintes fois la conférence de presse sur la démission de Marcelo Bielsa, vous aurez vu son visage. Qu’est-ce ? Évidemment de Nico Faure, traducteur de Jorge Sampaoli et de bien d’autres entraîneurs avant lui.

Ce qui suit après cette annonce

Cependant, tout ne commence pas par se traduire par une carrière pas si linéaire. Initialement, Nico Faure a fréquenté une école de tourisme, mais il est immédiatement parti pour Londres en 2010 où il a trouvé un emploi de commentateur sportif en un peu moins d’un an. Il fera donc don de son temps et de sa voix sur le tennis et le football dans la langue de Molière et de Cervantes. Cette activité durera quatre ans et couvrira 700 événements. Mais ce n’est pas que de la nourriture.

Excellente première : la démission de Marcelo Bielsa

Il rencontrera des personnes qui ont travaillé dans la traduction et l’interprétation dans le football. « Je suis rentré en Espagne en 2014 et c’est en 2015 que j’ai fait ma première prestation avec Marcelo Bielsa, l’avant-match contre Caen », explique-t-il. Évidemment, il fait aussi l’après-match, tristement célèbre pour la démission d’El Loco.

« D’un côté, je le vis très bien, car je suis un supporter de l’OM, ​​même mon père. J’étais content que mon premier soit l’OM, ​​que ce soit Bielsa que j’avais beaucoup suivi. J’ai cru que c’étais cool. Il y a une défaite qui m’inquiète, bien sûr, et puis, deux minutes avant la conférence de presse, Marcelo Bielsa m’appelle dans son bureau pour trouver la lettre. Il me demande si je peux traduire les mots en français. Il m’a fait lire la lettre trois fois avec son doigt sur toutes les lignes pour être sûr. Tenons une conférence…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page