news

Deschamps ne ferme pas la porte à Benitez

Naturalisé français le 10 décembre, Walter Benitez peut prétendre jouer en équipe de France. Une hypothèse que Didier Deschamps n’écarte pas, même s’il reste évasif sur le sujet.

Après cinq ans en France, Walter Benitez (28 ans) a obtenu la naturalisation le 10 décembre avec son épouse. Le couple, qui parle couramment le français depuis son arrivée à Nice en 2016, a passé avec succès un oral et un écrit. Sportivement, ce choix compte aussi puisque l’Argentin de naissance n’occupe plus une position hors UE dans les rangs de l’effectif niçois. Il peut aussi prétendre à une place en France, lui qui n’a pas de sélections avec l’Argentine A, à son grand regret.

Mais Benitez ne revendique pas une place trop forte chez les Bleus. « Il y a de bons gardiens et de bons jeunes gardiens, confie-t-il à L’Equipe. Je peux seulement dire que je suis heureux à Nice, que je donne tout et que je suis concentré sur mon club.

« Nous le regardons comme les autres joueurs sélectionnables »

Interrogé sur le sujet, Didier Deschamps ne ferme pas la porte au gardien, dans un pragmatisme qui le caractérise. « Tous les joueurs français sont sélectionnables, confie l’entraîneur au journal sportif. Je ne sais pas pourquoi il a fait ce choix, mais c’est un choix que je respecte. On le regarde comme les autres joueurs sélectionnables. »

Derrière les incontournables Hugo Lloris et Mike Maignan, solide numéro 2, une place peut être prise comme troisième gardien. Steve Mandanda, remplaçant à Marseille, n’a pas été appelé lors des deux dernières courses. Alphonse Areola joue peu à West Ham et Benoît Costil, appelé en octobre et novembre, est en difficulté avec Bordeaux. Mais l’expérience commune compte beaucoup dans l’esprit du coach pour ce rôle très spécifique. Et Benitez non, pour le moment.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page