news

Deux mois après la Coupe du monde 2022, le football français est dans la tourmente

La phase finale des Bleus avant la Coupe du monde 2022 n’a pas débuté sous les meilleurs auspices. Le football français n’a cessé de défrayer la chronique ces dernières semaines en raison de nombreux scandales. L’entraîneur fait également face à une série de blessures.

L’équipe de France de football n’est pas proche de la Coupe du monde 2022, qui se jouera dans deux mois au Qatar, avec la plus grande sérénité. Depuis plusieurs semaines, le football français est en effet dans l’œil du cyclone : alors que l’entraîneur Didier Deschamps est déjà aux prises avec une pluie d’absences de joueurs, la Fédération française de football (FFF) doit aussi composer avec des extra-sportifs.

« Jamais, pas même en 2010, l’équipe de France n’avait avancé vers une Coupe du monde dans ce climat gâté et délétère, si incertain sur les forces qu’elle saura mobiliser, vitrine surchargée d’une maison qu’on ne tient plus, ou plus comme il se doit », a-t-il résumé. Le journaliste de L’Équipe Vincent Duluc dans son éditorial du mardi 20 septembre, évoquant le fiasco de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Championne du monde en titre, la sélection tricolore s’annonce bien fragile. Tour d’horizon de ce contexte compliqué.

Le président de la fédération bloqué

Le football français est à son apogée. Le président de la Fédération, Noël Le Graët, est visé par des critiques après la publication d’une enquête par le magazine So Foot. Ce dernier accable le leadership du président Noël Le Graët, 80 ans et en poste depuis 2011. Réélu l’an dernier pour un nouveau mandat, le dirigeant breton, qui a gagné la leucémie lymphoïde, est décrit comme un manager dépassé par les événements.

Des témoignages sous couvert d’anonymat le décrivent comme ayant…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page