news

Diallo, le tonnerre !

Nouveau tournant dans l’enquête sur l’attaque à coups de barre de fer dont a été victime Kheira Hamraoui, le 4 novembre 2021. Selon les informations du JDD, Aminata Diallo a en fait été interpellée par les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles, vendredi matin à son domicile de Marly-le-Roi, alors placé en détention provisoire.

Le 4 novembre 2021, au retour d’une soirée organisée par le PSG avec Aminata Diallo et Sakina Karchaoui, la milieu de terrain tricolore a été sortie du milieu avant d’être violemment frappée aux jambes, ses attaquants n’ont pas hésité à faire usage d’une barre de fer. L’agression avait eu d’autant plus de retentissement qu’elle était soupçonnée d’être derrière sa coéquipière Aminata Diallo, qui lui avait valu 40 heures de garde à vue avant d’être libérée sans qu’aucune charge ne soit retenue.

Si la piste de la vengeance dans le cadre d’une liaison extraconjugale a également été explorée, Kheira Hamraoui ayant notamment une liaison avec Eric Abdial depuis plusieurs mois, la piste de la rivalité sportive semble à nouveau privilégiée. Et la police chargée de l’enquête aurait désormais un aveu en sa possession. Selon BFMTV, en effet, trois des quatre hommes placés en garde à vue mercredi et jeudi ont reconnu aux enquêteurs jeudi leur implication dans l’agression du joueur de l’équipe de France.

Et alors que les quatre interpellés devraient être déférés dans la matinée, Aminata Diallo pourrait être présentée au juge d’instruction chargé de cette affaire de « violences aggravées en réunion, avec arme et avec préméditation » et « association de délinquants au vu des préparation d’une infraction punissable au moins avec …

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page