news

Didier Deschamps reste ferme sur Olivier Giroud

Jusqu’à présent, il n’y a pas de revirement apparent. Interrogé sur ce mercredi, à la veille de France-, n’a pas semblé particulièrement ému par les appels, directs ou indirects, du joueur qui promettait d’être un remplaçant exemplaire lors de la Coupe du monde.

« Il y avait d’autres joueurs que je n’ai pas pris par rapport à leur statut et qui ont fait moins de bruit »

« Je ne sais pas ce qu’il vous dit, au final je m’en fous », a expliqué le coach. Ce qui m’intéresse, ce sont les discussions que je peux avoir avec lui. Mais je sais comment ça marche : il y a toujours eu un cheminement entre le dire et le faire. Je ne dis pas que c’est impossible, mais cela fera partie de mes réflexions dans un futur proche. « 

Didier Deschamps semble croire qu’il est plus facile pour Giroud de promettre qu’il sera un remplaçant parfait que de l’être réellement, au Qatar, s’il est dans la peau du remplaçant de Benzema, voire de Mbappé selon l’organisation.

Que peut faire l’attaquant milanais pour le convaincre ? « Vous n’avez pas à me convaincre, répond le coach, il sait ce que je pense. Je ne reviens pas là-dessus, je répète des choses que j’ai dites, historiquement, par rapport au statut. Il y avait d’autres joueurs que je n’ai pas pris par rapport à leur statut, et cela a fait moins de bruit. Le but d’Olivier ici est de tout faire pour performer, et pour lui comme pour les autres il y a de la compétition, beaucoup de compétition et il y aura des choix à faire. « 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page