news

Dortmund : presse patronale, Hland s’énerve

Très convoité sur le marché, et en provenance du Borussia Dortmund pour une prolongation, Erling Hland n’a encore rien décidé pour son avenir. Une situation inconfortable pour ses dirigeants qui commencent à le mettre sous pression. Ce que le Norvégien n’aime pas du tout.

Bientôt, Hland devra prendre une décision importante.

Manchester City, Real Madrid, FC Barcelone, Paris Saint-Germain… L’été prochain, Erling Hland sera peut-être l’un des joueurs les plus convoités du marché.

L’attaquant de 21 ans n’aura que l’embarras du choix parmi tous ces clubs ambitieux. Sans oublier la possibilité de prolonger le contrat au Borussia Dortmund.

Hland déteste cette pression

Mais pour le moment le Norvégien n’a encore rien décidé pour son avenir et met ses managers dans une situation inconfortable car son départ les obligerait à préparer sa succession au plus vite. Soudain, le BvB commence à faire pression sur Hland. Un pressing hors du terrain que l’attaquant n’apprécie pas du tout ! Au cours des six derniers mois, j’avais choisi de ne rien dire par respect pour Dortmund, a expliqué l’avant-centre à la télévision norvégienne. Mais maintenant, le club commence à me mettre la pression pour que je prenne une décision. Mais tout ce que je veux, c’est jouer au football. Donc ça veut dire que je vais devoir me décider bientôt. (…) Maintenant, les choses vont commencer.

Peu bavard avec les médias, l’ancien joueur du RB Salzbourg a fait en sorte de bien faire passer son message et son agacement. Dès le début, j’ai dit que je voulais me concentrer sur le football, parce que c’est comme ça que je donne le meilleur de moi-même. Ce n’est pas quand j’ai d’autres choses en tête, continua-t-il. Quand voudrais-je prendre une décision ? Pas maintenant, car nous sommes au milieu d’une période difficile avec de nombreux matchs. Tout ce que je veux, c’est jouer au football, mais je ne peux pas le faire maintenant.

Watzke essaie de calmer le jeu

Perturbé, le Cyborg s’est tout de même offert un doublé…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page