news

ENTREVUE. Bafodé Diakité : « J’ai vécu des moments exceptionnels à Toulouse ! » Avant Lille – TFC samedi, l’ancien Pitchoun se confie aujourd’hui au Losc

l’essentiel Né à Toulouse et formé au TFC, où il a eu 13 ans, Bafodé Diakité est parti cet été s’installer à Lille. Ce samedi, les Pitchoun retrouvent leur ancien club (21h00) : pour La Dépêche, « Bafo » retrace les grands moments de sa vie à l’alto.

Comment s’est passée ton intégration au Losc ?

Bien ! D’abord parce que je connaissais certains joueurs de l’effectif, comme Isaac Lihadji ou Lucas Chevalier, que j’ai rencontrés lors de la sélection. Mohamed Bayo aussi : après un match, quand il jouait à Clermont, on s’est assis, on a parlé. Nous l’avions apprécié. J’avais donc ces repères. Et le Losc avait déjà un joli groupe avant mon arrivée. Quand tu as de bonnes personnes en face de toi, et que tu n’es pas compliqué non plus, ça se fait tout seul.

Au-delà d’un changement de club, votre départ pour Lille est aussi un changement de vie, pour vous qui êtes né et avez toujours vécu à Toulouse. Comment c’était ?

En sixième j’étais en internat à 2h30 de Toulouse, à Boulogne-sur-Gesse, et je ne rentrais que le week-end. Tous les lundis je quittais la maison à 4h du matin, je prenais le bus à 5h45, j’arrivais à l’école à 8h du matin. J’avais donc l’habitude d’être loin de ma famille. C’est certain qu’aller à Lille, c’est un grand saut. Jusqu’ici tout va bien, je m’adapte bien. J’ai pris mon logement, tout va bien.

Vous êtes un apéritif depuis le jour 3. Vous attendiez-vous à une intégration aussi rapide ?

Honnêtement non. Je me suis dit qu’il me faudrait du temps pour faire mes preuves, comme tout nouveau joueur. Mais le coach me fait confiance.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page