news

ENTREVUE. Le capitaine du TFC Brecht Dejaegere annonce : « On n’aura pas toujours le ballon en Ligue 1 »

indispensable Brecht Dejaegere s’est arrêté pour un débriefing après la victoire du TFC face à la Real Sociedad samedi 16 juillet (1-0). Le Belge le confirme, face à un adversaire de ce calibre cela ne peut qu’être bénéfique pour l’avenir.

La Real Sociedad vous a imposé un challenge plus compliqué que lors des précédents matches de préparation…

C’est clair. C’était une équipe avec beaucoup plus de qualités que celle que nous avons déjà jouée. Mais ça va, c’est un vrai test pour nous. En première mi-temps, ils ont contrôlé le ballon, ils se sont créés de nombreuses occasions mais il faut apprendre de chaque match amical. Je pense qu’il y a eu des moments où on a réussi à sortir le ballon, mais il faut avoir la qualité technique. Car là, dès qu’on a fait des fautes techniques, on a concédé une occasion derrière.

Est-ce que ce type de match vous rassure avant de retrouver la Ligue 1 ?

Oui et non. On ne peut pas se faire une idée fixe d’un match, on ne peut pas se dire, ça suffit, ça va ou l’inverse. Et comme on dit, une hirondelle ne fait pas le printemps (rires). Vous devez apprendre de chaque match et continuer à vous améliorer et à grandir en équipe. Des matchs comme ça aident, c’est sûr. Et pour la motivation et le moral, gagner contre la Real Sociedad, c’est bien.

Par rapport aux matchs que vous avez disputés en Ligue 2 ou cet été en préparation, qu’est-ce qui change face à une équipe de ce calibre ?

C’est la qualité technique et le contrôle du ballon. Il n’y a pas une seule équipe de Ligue 2 qui joue la possession de balle comme eux. Et en Ligue 1, on fera…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page