news

Et Tony Vairelles ?

Thomas Siniecki, Media365 : Publié le jeudi 18 novembre 2021 à 22h39

Les années 2010 ont été bien moins agréables pour Tony Vairelles que la décennie précédente. Une sombre affaire de famille dans une boîte de nuit de Nancy l’oblige à passer cinq mois en prison. Depuis 2011, il attend toujours son procès.

La vie de Tony Vairelles a basculé dans la nuit du 22 au 23 octobre 2011. L’ancien champion de France, buteur en 1998 avec Lens, puis passé par Lyon, Bordeaux, Bastia ou Rennes, a également été choisi huit fois pour l’équipe de France entre le Mondial 98. et Euro 2000 (un but). En 2009, il évoluait toujours à Gueugnon et avait également racheté le club avec son père, avant une liquidation deux ans plus tard. La spirale négative deviendra alors infernale quelques mois plus tard à Nancy, son fief : deux de ses petits frères, Jimmy et Giovan, sont expulsés d’une boîte de nuit et ils appellent Tony ainsi que son fils aîné Fabrice. Les videurs sont abattus, trois sont blessés, un très gravement. Le père Guy est arrêté et les quatre frères Vairelles mis en examen.

« J’ai fait l’erreur de me précipiter sur ce parking pour sauver mon petit frère »

Tony est détenu à Metz, chacun des quatre frères étant dans une prison différente. Il n’a été libéré que près de six mois plus tard, en mars 2012. Son séjour en prison lui a ensuite donné une passion pour le slam grâce à son compagnon de cellule, qui lui a même permis d’enregistrer une chanson à sa sortie. . Alors qu’une nouvelle fusillade s’ensuit à la discothèque 4 As, qui finit par fermer, même les videurs sont progressivement mis en examen. Mais la famille Vairelles continue d’attendre la date du procès, qui devait avoir lieu en juin mais a été reportée.

Le contrôle judiciaire de Tony Vairelles n’était pas…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page