news

Euro 2022 féminin – France : Selma Bacha, une formation qui monte

Après un début d’Euro de rêve, avec ce large et probant succès contre l’Italie (5-1), l’ambiance s’est un peu refroidie pendant quelques jours aux côtés de la France. Outre l’annonce du décès de la compagne de la gardienne Pauline Peyraud-Magnin, sur le terrain, celle du forfait de Marie-Antoinette Katoto, blessée lors de la victoire contre la Belgique (2-1), a jeté quelques nuages ​​jeudi sur la suite de la compétition pour les joueuses de Corinne Diacre. Qui devrait encore compter sur la fraîcheur et la culasse de Selma Bacha, la latérale gauche de l’Olympique Lyonnais.

Il n’est pas nécessaire de la connaître depuis longtemps pour avoir vu son grand sourire, sur la pelouse ou à l’extérieur. « Oui, elle aime rire », a déclaré l’attaquante Melvine Malard, toujours avec un large sourire aux lèvres, interrogée sur son compatriote avant le début de l’Euro. « Elle aime plaisanter, se moquer, c’est la belle vie », renchérit Eve Perisset, qui évolue de l’autre côté de la défense tricolore. « Elle me fait rire parce qu’elle dit qu’elle est timide, mais ce n’est pas du tout le cas ! » Soutenez Camile Abily, ancien joueur de l’OL et désormais adjoint de Sonia Bompastor, qui a vu Bacha éclore de près.

Euro 2022

Diacre, le dernier carré et on oublie tout ?

07/08/2022 à 22:06

Bacha, caviar du pied gauche

« Dès qu’elle sait, elle a plutôt une grande gueule, elle aime aller dans la chambre et mettre de la bonne humeur et de la bonne humeur. » Une vertu que la prochaine joueuse de 22 ans (elle les aura le 9 novembre) pourra donc mettre à profit dans les jours à venir. Sans oublier, d’ailleurs, d’en parler sur le terrain. Grâce à deux victoires inaugurales, lors desquelles Bacha est entré en jeu et a joué 19 minutes puis 35 minutes, Corinne Diacre a pu se permettre de jouer en rotation face à l’Islande ce lundi (21h00), la première place du groupe D étant… .

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page