news

Euro féminin : l’Angleterre bat la Suède et jouera la finale

Tout autre résultat que celui-là aurait sans doute été considéré comme un échec, mais sous la houlette de Sarina Wiegman, qui n’a pas encore été battue à un Euro ni depuis qu’elle est à la tête des « Lionnes », le pays organisateur ira au fin de son conte d’été. .

Si le souci du détail et la rigueur du technicien de 52 ans, déjà couronné il y a 5 ans avec Hollande à domicile, sont souvent mis en avant, le spectacle proposé montre toute la place laissée au talent pur, à l’improvisation, voire à une part de folie sur cette équipe.

Deuxième nation au classement mondial FIFA, la Suède ne peut que regretter le nouveau manque de réalisme qui les avait déjà contraints à attendre la prolongation pour porter le coup à la , en quart de finale (1-0).

Il faut dire que les Suédoises se sont affrontées à une Mary Earps, dans les cages, dont le talent ne s’était vu qu’occasionnellement auparavant, tant la défense anglaise avait été rigoureuse.

Dans les premières minutes, l’Anglaise était un peu nerveuse, éliminée à chaque fois en demi-finale lors des trois dernières grandes compétitions, elle était un rocher, repoussant un tir de Sofia Jakobsson (1ère), puis un autre, au rebond, de Stina Blackstenius (8 °).

Sur le corner qui suit, il n’est pas impérial dans sa sortie aérienne et la barre transversale la sauve sur une tête de Blackstenius, mais le gardien de choque à nouveau l’attaquant suédois d’une parade acrobatique (65e).

– Le 4/4 de Russo –

La joueuse d’ symbolise parfaitement l’impuissance suédoise avec ses 11 tirs au but – record de la compétition pour le moment – pour 1 petit but.

L’Angleterre, qui avait déjà fait exploser la Norvège (8-0) en…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page