news

FA Cup – Chelsea éjecte discrètement Chesterfield (5-1) et rejoint les huitièmes de finale

Une promenade dans le parc pour Chelsea. Pour leur entrée dans la compétition au 3e tour de la FA Cup samedi, les Bleus ont écrasé Chesterfield, pensionnaire de 5e division (5-1). Werner et Lukaku ont marqué et les Londoniens sont invaincus pour le dixième match consécutif. Idéal avant une semaine cruciale avec le retour en demi-finale de la Carabao Cup à Tottenham et un déplacement à Manchester City, leader de la Premier League.

L’Emirates FA Cup

Même dans la coupe il ne veut pas : Newcastle sorti d’une D3

IL Y A 10 HEURES

Pour cette rencontre, Thomas Tuchel avait décidé d’aligner une équipe très offensive (Hudson-Odoi, Ziyech, Pulisic, Lukaku et Werner dès le départ) et compétitive pour « respecter l’adversaire » et faire le boulot le plus rapidement possible. . Message écouté par ses joueurs qui n’ont pas tardé à montrer la nette différence entre les deux formations. En garde après une frappe de Ziyech, Werner a rapidement ouvert le score dans les six mètres (1-0, 6e). D’une belle rondeur, Hudson-Odoi a fait le break (2-0, 18e). Titulaire pour le deuxième match consécutif après son communiqué controversé, Lukaku a profité d’une offre de Hall pour se marquer (3-0, 20e). Dépassés, les joueurs de Chesterfield ont encore cédé sur une tête de Christensen (4-0, 39e).

Tuchel a pu courir

Quatre buts en tête à la mi-temps : inutile de forcer les organes de direction. Kovacic et Lukaku ne sont donc pas revenus sur le terrain dans un deuxième acte beaucoup plus équilibré. Ziyech a été le premier à transformer un penalty obtenu par Pulisic (5-0, 55e). Mais les cinq changements apportés par Thomas Tuchel ont laissé son équipe un peu confuse. En conséquence, Chesterfield a commencé à croire au but de l’honneur.

C’est survenu après une frappe de Tshimanga repoussée par Bettinelli sur Asante, à seulement six mètres (5-1, 80e). De quoi réjouir les supporters des leaders de 5ème division qui pourront…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page