news

FC Barcelone : Bartomeu regrette de ne pas avoir amorcé un changement de génération après Liverpool

Bartomeu a revu son mandat à la tête de Barcelone et a reconnu deux grosses erreurs. L’ancien président a regretté de ne pas avoir opéré le changement générationnel et managérial après Liverpool, après avoir entendu les joueurs dire qu’ils pouvaient continuer avec le même bloc. Sa deuxième erreur, ne pas prévoir la pandémie. De plus, il a reconnu qu’il était très proche du fair-play

L’ancien président a répondu aux discours dimanche des délégués qui ont demandé des poursuites judiciaires contre le conseil d’administration qu’il présidait et, une fois de plus, a pointé du doigt la pandémie de covid comme le seul coupable des mauvais chiffres que le club présente aujourd’hui. .

« Je vais vous demander de valoriser le mondial. Nous avons gagné des titres, accumulé des bénéfices de 190 millions d’euros, mais avec le covid, tout est parti à la ruine car les revenus ont chuté d’un coup d’environ 40 pour cent. Donc vous n’avez pas de ressources à payer. La situation est complexe car le covid nous a fait vivre cette situation actuelle. Quand elle disparaîtra, nous reviendrons à la situation financière précédente. Je comprends la colère, mais il faut regarder le bilan des 10 dernières années. Bara est le club le plus précieux au monde », a-t-il expliqué dans Esport3.

L’ancien président a réitéré qu’il ne voit pas le drame et que sans la pandémie il n’aurait perdu que 50 millions en 2020-21. « Il y a eu un management avant le covid endossé par la Liga et l’UEFA, mais après ça a été très compliqué », a-t-il déclaré. « Nous allions à la limite avec le fair-play car nous ne nous attendions pas à ce qu’il y ait du covid, mais le club avait les ressources pour payer tout ce qu’il devait. »

Laporta attend le résultat d’une enquête médico-légale pour déterminer s’il convient d’engager une action en justice contre le mandat de Bartomeu. « Des irrégularités ? Ils font un audit, une due diligence, une expertise médico-légale… personne n’a pénétré dans la boîte », a réitéré l’ancien président.

Je n’ai pas assisté à l’Assemblée

« J’ai toujours pensé que lorsqu’un président part, il doit être chez lui. Je suis apparu ces derniers jours dans différents médias à cause des attaques contre moi et moi-même …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page