news

FC Barcelone : de la faillite à Lewandowski… comment le club a-t-il économisé son argent ?

Répartition des paiements, vente d’actifs, contrat avec Spotify… Endetté de 1,35 milliard d’euros il y a un an, le FC Barcelone a renversé la vapeur et est devenu l’un des plus forts en vue du mercato estival, notamment pour le recrutement de Rahinha et Robert. Lewandowski.

En mars 2021, le club était « en situation de faillite », avec des dettes abyssales, des problèmes de trésorerie et une lourde masse salariale, selon le PDG de Barcelone Ferran Reverter, qui a démissionné en février.

Aujourd’hui le Barça a tendu Ousmane Dembélé pendant deux ans, réussi à attirer Franck Kessié (AC Milan) et Andreas Christensen (Chelsea) et Raphinha (Leeds) pour 70 millions d’euros gratuitement, sans oublier surtout Lewandowski (Bayern Munich) pour 50 millions d’euros. Euro .

Lissage de la dette

Avec 25,5 millions d’euros apportés par les départs contre environ 120 millions d’euros dépensés en embauches, le solde est négatif de 94,5 millions d’euros, un problème initialement atténué par la répartition de la dette.

Le plus gros problème du Barça n’était pas tant la dette, mais son urgence : il devait la rembourser d’ici le 30 juin 2021. Mais Joan Laporta, élu président quatre mois plus tôt, et son équipe dirigeante ont négocié avec leurs créanciers la liquidation de cette dette finie. plusieurs années, un moyen de gagner du temps.

Mais en plus de ne pas être évolutif, le Barça a dû contracter un nouvel emprunt auprès d’une autre banque, Goldman Sachs, pour 595 M€.

Contrat avec Spotify

Le prêt contracté auprès de Goldman Sachs a également permis au FC Barcelone de disposer de liquidités pour mener à bien les opérations courantes du club, comme payer des salaires en retard ou effectuer quelques déménagements…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page